Un comportement comme celui de fumer repose autant sur l’habitude que sur certains mécanismes psychologiques. On pourrait se poser la question « pourquoi fume-t-on ? », mais on peut être aussi plus précis en se demandant « qu’est-ce que la cigarette m’apporte ? ».

En effet, si vous êtes dans la démarche d’arrêter de fumer, c’est qu’une partie de vous a envie de se débarrasser de ce comportement. Mais peut-être qu’une partie de vous y est encore attachée (métaphoriquement parlant).

En matière d’addiction, on se rend bien compte qu’il y a souvent des avantages, directs ou indirects, au fait de consommer. En ce qui concerne le tabac, comme d’autre substances, il y a bien sûr le plaisir. Mais celui-ci est-il encore présent ? Si vous voulez arrêter de fumer, je parie que vous êtes arrivé à un stade où fumer n’est pas autant un plaisir qu’une habitude délétère et dont vous ne voulez plus.

Alors, à quoi vous sert de fumer ? Qu’est-ce que la cigarette vous apporte (ou pas) ?

Prendre conscience des contraintes de la cigarette

Une des choses que je vous propose de faire les jours qui viennent, c’est de prendre conscience de toutes les contraintes de la cigarette. Car lorsqu’on fume 10, 15, 20 ou 30 cigarettes par jour, cela comporte beaucoup de contraintes.

Vous en connaissez certainement déjà :

–       Le fait de devoir acheter un paquet régulièrement

–       La perte de temps que constitue la cigarette

–       Le coût des cigarettes (2000 à 3000 €/an)

–       Devoir s’isoler de ses amis, de ses enfants

–       Devoir sortir d’un restaurant ou d’un bar pour fumer

–       Incommoder les non-fumeurs avec l’odeur

–       Avoir l’odeur de tabac froid sur vous en permanence

–       Avoir l’odeur de tabac froid chez vous (ou au bureau)

–       La perte de forme physique, l’essoufflement

–       L’empoisonnement et les risques de maladie accrus

–       Le stress de la cigarette

–       La culpabilité de fumer

–       La peau vieillit plus vite (rides, tâches, …)

–       L’intérieur aussi vieillit plus vite !

–       La dépendance

–       Le fait de devoir courir pour acheter un autre paquet lorsque vous êtes à court

–       Le fait de fumer vous isole de vos enfants, de vos amis, …

Et il y en a d’autres ! J’aimerais que vous preniez conscience de toutes les contraintes que la cigarette entraine pour vous.

En effet chacun vit cela de manière différente. Si vous prenez un papier pour y écrire maintenant toutes les contraintes que la cigarette entraine, je me demande à quel point vous allez prendre conscience du fait que la cigarette est devenu un poids, plus qu’un plaisir.

N’est-ce pas ?

Ce que la cigarette vous apporte (ou pas)

Ce qui est paradoxal, c’est que certaines contraintes sont positives ! Ou du moins, elles sont perçues positivement par votre cerveau. Par exemple, le fait de devoir sortir dehors, dans le froid, le vent, la pluie, voire la neige pour fumer peut très bien avoir l’avantage de vous permettre de vous isoler, de trouver de la tranquillité.

Fumer vous éloigne de vos enfants ? Cela peut être une souffrance, comme un moment de libération, l’occasion de souffler, de prendre un moment pour vous.

La culpabilité de fumer peut-être un moyen d’avoir de l’exigence envers vous-même, de vous pousser à progresser en arrêtant de fumer (avantage temporaire).

Le temps passé à fumer est un temps qui n’est pas passé à autre chose. Devoir fumer est un prétexte pour prendre un pause, pour ne pas avoir à parler, ou un geste social que l’on fait à défaut de savoir quoi faire d’autre.

C’est d’ailleurs un des piège de la cigarette : on apprend à se comporter dans différents domaines avec la cigarette à la main, à la bouche. Enlevez cette cigarette, et cela crée tout de suite un certain vide ! Il faut en prendre conscience et le remplir avec d’autres choses. C’est un apprentissage, et cela demande un effort (souvent moins important qu’on ne l’imagine).

J’ai même eu un client qui me disait que la cigarette lui donnait de la force ! Un moyen de se rassurer, d’évacuer l’anxiété, de se sentir moins seul.

En fait, la plupart des gens fument :

  • Soit par habitude
  •  Soit par plaisir
  •  Soit pour gérer leurs émotions : il y a un bénéfice caché à fumer

Exemple : une personne fume à chaque fois qu’elle a un souci dans sa vie. La cigarette lui fournit une sorte de « réconfort », elle se sent « moins seule » ou « plus forte ». Cela provient du moment où elle a commencé à fumer, quand elle se sentait « grande et libre par rapport à ses parents et ses copains ». Son inconscient se rappelle de ces circonstances et a commis l’erreur d’associer le fait de fumer au fait de se sentir bien.

 

Voyez, tous ces éléments positifs ne sont que des illusions. En vérité, la cigarette n’aide en rien de toute cela, et elle ne permet sûrement pas d’éliminer le stress.

Il s’agit de mécanismes mentaux. Ils sont en vous ! Ce n’est pas la cigarette qui les crée. Tous ces avantages que la cigarette vous apporte, vous pourriez les avoir d’autres façons, n’est-ce pas ? Mais c’est un apprentissage qu’il faut faire, et celui-ci est souvent inconscient.

La voie de la liberté

ce-que-la-cigarette-vous-apporte

Bon, maintenant, imaginez que vous puissiez garder tous ces avantages positifs… sans la cigarette ! Alors, vous seriez encore plus fort et libre, n’est-ce pas ?

Lors d’une séance d’hypnose, nous nous assurons que votre cerveau reconfigure ses possibilités pour vous permettre d’avoir ces avantages psychologiques et comportementaux sans fumer. En effet, ces émotions positives sont créées par votre cerveau, pas par la cigarette.

Alors ce que vous avez à faire : identifier les éventuels avantages émotionnels que vous procure la cigarette. Nous travaillerons ces points lors de la séance d’hypnose, mais vous pouvez déjà les repérer maintenant.

Bien entendu, tout le monde ne réagit pas avec ce genre de mécanisme, et de nombreuses personnes fument uniquement par habitude : la cigarette ne leur sert… à rien !

Je vous invite néanmoins à une introspection qui vous permettra peut-être d’identifier les mécanismes qui vous font continuer à fumer malgré vous.

 

Voici quelques exemples qui vous correspondent peut-être :

  • Prendre du temps pour moi
  • Me sentir accepté, aimé
  • Me distraire, penser à autre chose
  • Être dans ma bulle, dans mon cocon
  • Faire quelque chose que je décide moi-même
  • Ça me rassure
  • Ça me soulage du stress
  • C’est une récompense
  • Autre : _______________

 

Ainsi, nous traiterons tout cela ensemble. Le cerveau a cette capacité, sous hypnose, à réorganiser ses mécanismes, de manière à trouver de nouvelles façons positives et saines de se comporter, plutôt que d’avoir recourt à une cigarette.

L’essentiel est inconscient

Rassurez-vous : dans le passé, je ne parlais même pas de tout cela à mes clients avant la séance. Même si vous n’identifiez pas toutes les raisons pour lesquelles vous fumez encore, ce n’est pas grave. Ce qui m’intéresse, c’est essentiellement ce qui se passe dans votre inconscient.

Et votre inconscient sait plus de choses que vous ne savez que vous savez… consciemment !

En réalité, l’inconscient aime bien la routine, et a tendance à s’accrocher aux « solutions » et au routines qu’il a appris et qui semblent efficaces. L’inconscient retient beaucoup de choses, et quand vous essayez d’arrêter de fumer, il vous dit : « Non, non ! C’est trop dangereux/incertain/inconnu, reprend une cigarette ».

Ainsi, c’est au niveau inconscient que l’essentiel se passe.

C’est aussi la raison pour laquelle certaines personnes prennent du poids en arrêtant de fumer : un mécanisme inconscient n’est pas encore réorganisé, et l’inconscient croit encore que la cigarette leur apporte quelque chose. Alors ils la substituent par la nourriture.

L’hypnose permet de réorienter tous ces mécanismes et permet l’émergence de nouvelles habitudes, conscientes ou inconscientes.

En attendant, prenez conscience de toutes les contraintes que la cigarette apporte. Si vous pouviez vous sentir aussi bien, et même mieux, sans fumer, ne le feriez-vous pas ?

La cigarette est une véritable atteinte à votre liberté. Même si vous décidez d’arrêter de fumer d’abord pour votre santé, pensez dans les jours qui viennent à ces contraintes que cause le fait de fumer.

Conclusion

Nous avons vu que la dépendance à la cigarette repose autant sur le phénomène de l’habitude que sur l’impression qu’elle nous apporte quelque chose (ou pas).

Savoir identifier ces mécanismes permet de prendre du recul et de savoir ce qu’il est important de travailler, de reconfigurer, en apprenant de nouvelles manières de se gérer sans cigarettes.

J’espère que vous avez pu identifier un maximum de facteurs. Certains resteront toujours plus ou moins inconscients, et c’est pourquoi l’hypnose est efficace, car elle s’adresse directement à cette partie plus profonde, plus archaïque de nous-même.

J’espère lire vos commentaires à ce sujet, ci-dessous !

Je vous invite à une webconférence gratuite où je vous enseignerai comment :

[clickfunnels_embed height= »370″ url= »https://gaetanklein.clickfunnels.com/webinar-registration » scroll= »no »]